LA CULPABILITÉ DU LAIT EN POUDRE

LA CULPABILITÉ DU LAIT EN POUDRE

Lors que ma première grossesse, je n’avais qu’un mot à la bouche « Oui ! Je vais allaiter c’est certain ». Je disais oui de façon certaine parce que lorsque tu es enceinte (enfin c’est mon cas), tu reçois une grosse pression sur l’allaitement de ton futur enfant.

Voici les arguments que j’ai reçus :

#1 L’allaitement protège bébé des maladies

J’ai pu recevoir ce genre de discours :  » L’allaitement au sein protège l’enfant, non seulement contre les infections gastro-intestinales et respiratoires (otites), mais aussi contre les infections méningées. Des études ont également montré que le taux de décès par mort subite du nourrisson était plus faible chez les enfants allaités au sein.  »
Alors oui, surement que le lait maternel contient beaucoup d’anticorps mais il ne protège pas bébé de tout. Des bébés allaités attrapent aussi la bronchiolite. Et puis, les anticorps maternels sont aussi transmis par le placenta.

Allaitement ou biberon : la meilleur choix, c'est le nôtre ! : Petite Vivi

#2  L’allaitement est plus simple et moins cher

Alors oui, l’allaitement maternel c’est moins cher que d’acheter ce fameux lait en poudre. Mais est ce que l’argument de l’argent est bon lorsqu’on attend un enfant ? Peut-être pas. Quand tu attends un enfant, tu sais bien que ça va te couter de l’argent, dans ce cas, peut on dire : « Ne le laisse pas aller à l’école, les études coutent chères .. »
Concernant la simplicité, je pense qu’il s’agit d’organisation familiale. Si tu es organisé avec les biberons je ne comprends pas cet argument.

#3  L’allaitement aide à retrouver la ligne

Je ne pense pas que ce soit une question d’allaitement. Et je suis un exemple vivant. Lors de ma grossesse pour Elliot, j’ai retrouvé mon poids d’avant grossesse une semaine après mon accouchement. (et je pesais même moins qu’avant ! )

▷ Comparatif du Meilleur Biberon - Guide Déc 2020

Et puis, pourquoi mettre une pression pour allaiter ?! Je pense que chaque femme devrait faire comme elle veux sans ce sentir juger constamment. Malheureusement, la société d’aujourd’hui est basée sur le jugement. Quoi que tu fasses, ce ne sera jamais assez bien pour quelqu’un (proche ou non). Alors ne culpabilise pas, de ne pas avoir donné le sein à ton enfant. Ne culpabilise pas d’avoir abandonné l’allaitement. L’important c’est que tu sois là pour ton enfant et que tu l’aimes de tout ton cœur.

Laisser un commentaire

Fermer le menu