5 choses qui me manquent le plus pendant le confinement

5 choses qui me manquent le plus pendant le confinement

A quelques jours de la fin de l’année 2020 peut on faire un débrief de cette année ?! 2020 ou année particulière .. Nous avons passé presque toute l’année confinés ou avec un masque sur le nez. Alors, j’ai décidé de faire un top 5 des choses qui m’ont le plus manqué et qui me manquent le plus pendant cette période de confinement.

  1. Les proches.

Alors, nous ne sommes pas du genre à faire des fêtes tout les quatre matins mais nous aimons recevoir nos amis et notre famille pour un apéro, un barbecue ou une bonne raclette.
Malheureusement cette année, nous ressentons ce manque de nos proches. Nous aurions aimé les prendre dans nos bras, les embrasser pour leurs montrer combien on les aimes plutôt que de le faire via écrans.

  1. Les sorties

Même si nous sommes plus du genre à aimer les sorties dans la nature, nous aimons aussi le ciné, faire un peu de shopping ou même aller à la piscine municipale. Je pense que c’est un gros manque pour nous, mais nous avons la chance d’avoir un jardin ou les jardins municipaux pas loin de la maison. Nous sommes conscients de la chance que nous avons par rapport aux personnes en appartement ou en plein centre ville.

270029682
  1. Un week-end

Avec l’Homme, nous aimons bien prendre nos valises, un hôtel et se faire un petit week-end en famille. Nous n’avons pas encore eu l’occasion de le faire avec les deux enfants mais espérons pouvoir le faire bientôt si tout ce calme.

Application en ligne pour le tourisme. voyageur avec téléphone portable et réservation de passeport ou achat d'un billet d'avion. Vecteur gratuit
  1. Les moments avec l’école

Ca va peut être te paraitre bizarre, mais les ateliers où la maîtresse demandais aux parents de l’aide me manque. Mais aussi et surtout le spectacle de fin d’année ! Luis n’a pas pu avoir de spectacle pour son année de moyenne section et ça me manque ! (Je pense qu’à lui aussi).

Enfants jouant à une fête ou à un concert Vecteur gratuit
  1. Vivre sans masque

Parce que oui, le masque nous protège et il est important de le porter pour nous comme pour les autres. Mais avouons nous que de remonter la côte de l’école, de faire les courses, de discuter avec des gens c’est beaucoup plus pratique sans masque. En plus de ça, quand quelqu’un me parle, 90% du temps je ne comprend rien, puisque je lis sur les lèvres la plupart du temps et qu’avec un masque … impossible tu l’auras bien compris.

Alors voilà, le confinement a beaucoup de côté négatif mais il y en a un super ! La famille très proche. L’Homme et les enfants, nous sommes dorénavant encore plus fusionnels qu’avant ! (et pourtant nous étions déjà hyper fusionnels alors imagine ! )

Laisser un commentaire

Fermer le menu